Publié le 23 mai 2022 Mis à jour le 9 juin 2022

Pour la dernière séance de la saison, les Jeudis du GED accueillent une partie de l’équipe du livre "Faire du terrain en Corée du Nord : écrire autrement les sciences sociales" publié à l’Atelier des Cahiers (2021).

Date(s)

le 16 juin 2022

18 h
Lieu(x)

Grand équipement documentaire


Dans le paysage de l’édition française et internationale, la Corée du Nord n’est connue qu’à travers l’éternel retour de la crise nucléaire et la dynamique cyclique des relations inter-coréennes. Mais au-delà de ces ouvrages de facture plutôt géopolitique, quelques chercheurs et chercheuses passionnées d’études coréennes s’efforcent, depuis plus de dix ans, de développer un contact direct avec la Corée du Nord et leurs collègues de ce pays. Lors de ce Jeudi du GED, elles et ils nous diront quelle recherche scientifique peut se mener dans le contexte fermé d’un pays totalitaire où l’enquête ethnographique est impossible. Ce qu’on rapporte de ces voyages et ce qu’on peut dire de ce pays. De ce terrain si particulier, elles et ils se servent pour aborder de manière critique, avec humour, la question du terrain en général et de la restitution académique ordinaire… 

La séance sera suivie d’un verre de l’amitié.

Avec 
  • Alain Delissen est historien, géographe. Il est directeur d'études à l'EHESS, membre du Centre de recherches sur la Corée et directeur de l’Institut d’études coréennes du Collège de France.
  • Françoise Ged est architecte et responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine à la Cité de l’architecture & du patrimoine.
  • Valérie Gelézeau est géographe, directrice d’études à l’EHESS. Elle dirige le laboratoire Chine, Corée, Japon.
Animé par Eloi Ficquet, anthropologue, maître de conférences à l'EHESS.