Publié le 1 août 2022 Mis à jour le 1 août 2022

Le mardi 27 septembre, le Grand équipement documentaire vous propose la présentation de deux ouvrages de Franck Poupeau : Altiplano : fragments d’une révolution (Bolivie, 1999-2019), (Raisons d’agir, 2021), et « L’État plurinational de Bolivie », Cahiers des Amériques latines (n° 96, dirigé avec Françoise Martinez, 2021), en présence de l’auteur et de Robert Boyer (EHESS, IdA).

Date(s)

le 27 septembre 2022

de 13h à 14h
Lieu(x)

Grand équipement documentaire

Poupeau
Poupeau


En Bolivie, la convergence des luttes ouvrières, paysannes et indigènes contre l’Etat néolibéral au tournant du 21e siècle a été à l’origine d’une «révolution démocratique» qui a porté au pouvoir Evo Morales, le premier président indien d’Amérique Latine, en 2005. Le pays s’engage alors dans un «processus de transformation sociale» qui se traduit par la refondation de l’État, la réduction de la pauvreté et une meilleure redistribution des richesses.

Dans Altiplano : Fragments d’une révolution (Bolivie 1999-2019), Franck Poupeau analyse ces changements majeurs mais aussi leurs limites depuis l’observatoire que lui fournit son terrain, un quartier périphérique de Palo Alto, la seconde ville du pays, où il étudie l’accès à l’eau.

Un numéro spécial des Cahiers des Amériques latines consacré à « L’État plurinational de Bolivie », publié en 2021, vient compléter la lecture d’Altiplano en éclairant un certain nombre d’aspects de la politique d’Evo Morales, de la « plurinationalité » reconnue par la Constitution de 2009 aux dilemmes de l’extractivisme en passant par la sorcellerie.

Franck Poupeau : sociologue, directeur de recherche au CNRS, directeur adjoint du CREDA (UMR 7227) et chercheur associé à l’Institut français d’études andines (IFEA, USR 3337).

Robert Boyer : directeur d'études à l'EHESS et vice-président du Conseil Scientifique de l'Institut des Amériques. Economiste, il travaille dans le cadre de la théorie de la régulation, consacrée à l'analyse historique et comparative des capitalismes.