Publié le 12 mai 2022 Mis à jour le 18 novembre 2022

Rassemblant onze bibliothèques de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du CNRS, le pôle G « Asie » est divisé en sept sous-pôles documentaires couvrant l’ensemble du continent : Asie du Sud, Himalaya, Chine, Asie du Sud-Est, Corée, Japon, Mongolie et Sibérie.

L’histoire des collections

Les collections du pôle sont issues des bibliothèques des nombreux laboratoires et centres de recherches se consacrant aux études asiatiques sur le Campus Condorcet :

  • Le Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS), unité mixte de recherche du CNRS et de l’EHESS, créée dès 1955
  • Le Centre d’Études Himalayennes (CEH), unité propre de recherche du CNRS fondée en 1990
  • Le Centre de Documentation de l’Aire Tibétaine (CDAT), centre de documentation de l’EPHE créé en 1970
  • Le Centre d’Études sur la Chine Moderne et Contemporaine (CECMC), créé en 1996 et membre de l’UMR Chine, Corée, Japon (EHESS – CNRS – Université de Paris) depuis 2006
  • Le Centre de Recherches Linguistiques sur l’Asie Orientale (CRLAO), unité mixte de recherche CNRS – EHESS – Inalco fondée en 1960
  • Le Centre Asie du Sud-Est (CASE), unité mixte de recherche EHESS – CNRS – Inalco issue de la fusion de deux laboratoires préexistants, Archipel et Asie du Sud-est et monde austronésien (LASEMA) en 2006
  • Le Centre de Recherches sur la Corée (CRC), fondé en 1998 et composante de l’UMR Chine, Corée, Japon (CCJ, CNRS – EHESS) depuis 2006
  • Le Centre d’Études sur les Religions et Traditions Populaires du Japon (CERTPJ), centre de documentation créé au sein de l’EPHE dans les années 1970
  • Le Centre de Recherches sur le Japon (CRJ), créé en 1973 et ayant rejoint l’UMR Chine, Corée, Japon en 2006
  • Le Centre d’Études Mongoles et Sibériennes (CEMS), centre de documentation fondé en 1969, intégré à l’EPHE depuis 2002
  • Le Centre d’Histoire d’Asie Contemporaine (CHAC), fondé en 2008 dans le cadre de l’UMR Sorbonne - Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe (Sirice, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Sorbonne Université – CNRS).

Le fonds du pôle G « Asie » du GED

Les collections « Asie » sont riches de plus de 120 000 monographies en libre accès dont la plupart sont en langues vernaculaires. Outre les abonnements aux revues sur l’Asie, elles offrent également des bases de données en ligne, Chinese Periodical Full-text Database (1911-1949), le Renmin ribao, le Renda Fuyin Baokan Ziliao et CHANT pour la Chine et DBpia, KRpia et KISS pour la Corée.

À la création du GED, ces collections ont été réparties dans sept sous-pôles géographiques déterminés par la spécialisation des laboratoires dont elles sont issues.

Asie du Sud : le sous-continent indien dans sa globalité (Inde, Pakistan, Bangladesh, Népal, Bhoutan, Sri Lanka, Maldives)

Histoire, sociologie, anthropologie, sciences religieuses, économie et littérature sont les points forts du fonds Asie du Sud. Il porte sur une large période depuis l’époque précoloniale jusqu’à nos jours.

Himalaya : cultures et populations de l’arc himalayen et au-delà (Ladakh, Sikkim, Bhoutan, Népal, Tibet)

Le fonds Asie du Sud s’articule avec le fonds Himalaya, dont les thématiques sont particulièrement variées : ethnologie, anthropologie, linguistique (langues tibéto-birmanes), géographie, histoire, économie, politique, sciences religieuses, art et philosophie. Là encore, les collections portent sur une large période allant de l’époque prémoderne à l’époque contemporaine.

Chine

Le fonds chinois porte essentiellement sur les sciences sociales (histoire, anthropologie, sociologie, économie, politique et philosophie) en Chine à partir de la fin de l’empire, ainsi que sur la linguistique traitant à la fois des langues parlées en Chine et de celles parlées dans le reste de l’Asie orientale.

Japon

Les deux fonds japonais conservés au GED documentent l’histoire prémoderne (à partir de l’ère Meiji) et moderne, les sciences politiques, l’économie, la sociologie, l’anthropologie, les religions populaires, l’histoire des religions.

Corée

Le fonds coréen, labellisé CollEx, propose surtout des ouvrages relevant des disciplines suivantes : histoire, sociologie, anthropologie, géographie, politique, économie et art.

Mongolie et Sibérie

L’Asie du Nord est représentée par les fonds des études mongoles et sibériennes où dominent l’anthropologie, l’histoire, les sciences religieuses (en particulier le chamanisme et le bouddhisme), la littérature orale et la linguistique. Ce domaine s’articule étroitement avec les fonds sur l’Eurasie du GED.

Asie du Sud-Est

Le fonds Asie du Sud-Est rassemble une riche documentation sur les pays de l’Asie du Sud-Est insulaire. Les disciplines principales qui y figurent sont l’anthropologie, l’histoire, la politique, la religion et plus particulièrement l’islam. Le fonds a récemment repris les acquisitions sur l’Asie du Sud-Est continentale pour continuer à alimenter la partie du fonds constituée par le LASEMA, l’une des composantes du CASE.
 

Pour aller plus loin

Ressources électroniques sur l'Asie au GED :

Pour trouver d’autres ressources en études asiatiques :

Pour suivre l’actualité des études asiatiques :